Hidden Face

15.5.2014 - 28.6.2014

Vernissage, le jeudi 15 mai à 18h, en présence de l’artiste

Pour sa deuxième exposition personnelle, Hidden Face, à la Galerie Nosbaum&Reding, Barthélémy Toguo nous dévoile un ensemble d’œuvres picturales, expressives, sensuelles et intenses. Sa narration riche et complexe nous ouvre des univers dramatiques, par moments hallucinatoires où se reflètent son vécu et les réalités d’une Afrique post-coloniale. Les qualités intimistes ainsi que les résonances politiques et sociales vont au-delà des conventions d’une lecture ethnique ou éthique et transmettent un message d’universalité qui fait de Barthélémy Toguo l’une des plus importantes figures de l’art contemporain en Afrique.

Né en 1967 au Cameroun, Barthélémy Toguo a fait ses études à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts d’Abidjan (Côte d’Ivoire), puis à l’Ecole supérieure d’art de Grenoble (France) et à la Kunstakademie de Düsseldorf (Allemagne). Artiste polyvalent, son travail est montré dans des musées, institutions, biennales et galeries de par le monde. Il a eu récemment des expositions personnelles, entre autres, au Uppsala Konstmuseum, Suède (2014); Musée du dessin et de l’estampe originale, Gravelines (2013); Musée d'art moderne de Saint-Etienne (2013); La Verrière, Hermès, Bruxelles (2011) ; Manufacture Nationale de Sèvres (2011); Design Museum, Londres (2011); Fundaçao Gulbenkian, Lisbonne (2010). Barthélémy Toguo participe actuellement à la Biennale de Dak’Art à Dakar et son travail a été montré dans de nombreuses expositions de groupe comme au Studio Museum Harlem, New York (2013) ; Musée d'art contemporain de Marseille (2013); Triennale de Paris (2012) ; 11e Biennale de Havane (2012); Manchester Art Gallery (2012), Museum of Arts and Design, New York (2012), …

De nombreux catalogues ont été publiés sur l’artiste, dont l’un, intitulé Barthélémy Toguo – In the Head et édité en 2013 par Archibooks, montrait des dessins de la série "In the Head" de l´artiste. Cette série de 110 dessins, datant de 2006, fut montrée dans la première exposition de Barthélémy Toguo à la galerie en 2012 ; elle fut le déclencheur pour faire écrire sur "In the Head" des auteurs de divers horizons, allant de la psychanalyse à l´histoire de l´art.

Par ailleurs, Barthélémy Toguo a mis sur pied un centre d’art et de création appelé « Bandjoun Station », situé à Bandjoun, dans l’Ouest du Cameroun. Ce projet, qui est une aventure à la fois collective et individuelle, a aussi une dimension environnementale et sociale. Plus d’infos : http://www.bandjounstation.com