To fall in height

14.1.2010 - 27.2.2010

Vernissage, le jeudi 14 janvier à 18 hrs

Artist

  • Hugo Canoilas


Press Kit

Download Press Kit

La galerie Nosbaum & Reding a le plaisir de présenter une deuxième exposition personnelle d’Hugo Canoilas, avec une nouvelle installation intitulée "To fall in height". Cette installation est d’abord conçue de manière spatiale à partir d’un dessin fait avec des cordes. Ce dessin crée des lignes de tension, de la légèreté et du poids dans l’espace, tantôt par des gestes plus formels, tantôt par des gestes plus automatiques. Ensuite les cordes, de différentes épaisseurs, passent du statut de dessin (esquisse de travail) à celui de support (objet d’exposition); le visiteur découvre un univers complexe qui crée une relation entre un dessin en 3D fait avec des cordes et un assortiment d’objets retenus par l’artiste (trois monochromes peints sur des plaques de bois, deux assemblages, un écran tv montrant une performance vidéo, une photo et un pneu usé).

D’un côté l’exposition a un aspect naturel et instinctif – un espace conçu avec le corps et qui sera expérimenté uniquement par le corps. De l’autre côté l’exposition tisse des liens conceptuels étroits avec le travail de Marcel Duchamp montré à l’exposition „First Papers of Surrealism“ à New York en 1942. Et, plus précisément, l’installation d’Hugo Canoilas évoque l’installation interactive de Robert Morris à la Tate Gallery à Londres en 1971 où le public fut invité à interagir avec les objets.

D’après ces deux perspectives (l’une gestuelle, l’autre conceptuelle), l’on pourrait dire de l’installation d’Hugo Canoilas qu’elle est une invitation généreuse au public à penser avec son corps, à faire jouer ses sens et en même temps elle ouvre de possibles ponts conceptuels entre l’intelligence sensible et rationnelle, entre la réaction et l’affirmation ou le réel et l’inconscient.

Hugo Canoilas (né en 1977 à Lisbonne, vit et travaille à Lisbonne) aime bien l’idée que l’art, c’est une co-production, une réaction, un partage d’idées et une mise en commun de forces. Ainsi il partage des structures avec d’autres artistes ou il lance des initiatives pour soutenir des processus de travail collectifs (comme par exemple le Projet Morro). La dernière installation d’Hugo Canoilas à la galerie (2007) s’intitulait "Labyrinth" – "To fall in height" en est le prolongement - où le public pouvait se faufiler à l’intérieur de la galerie mais aussi à l’extérieur, dans une sorte de petit pavillon spécialement construit à cette occasion à partir de matériaux bruts et récupérés. Dans ce pavillon l’artiste avait présenté divers objets (diaporama, peintures abstraites, photos retouchées, …).

En 2006, Hugo Canoilas clôturait un Master au Royal College of Art à Londres après avoir fait ses études à l’Ecole supérieure des arts et design à Caldas da Rainha au Portugal. Depuis il expose régulièrement en Europe et a réalisé des projets importants comme au Centre d’art contemporain Huarte à Pampelune (2008) et au Frankfurter Kunstverein à Francfort (2007).