Yvon Lambert

Dans le cadre du Mois Européen de la Photographie 2011

31.5.2011 - 18.6.2011

Vernissage le mardi 31 mai dès 18h

Artist

  • Yvon Lambert


Press Kit

Download Press Kit

Dans le cadre du Mois Européen de la Photographie à Luxembourg, la Galerie Nosbaum & Reding a le plaisir de présenter une exposition personnelle d?Yvon Lambert (né à Luxembourg en 1955, vit et travaille à Esch-sur-Alzette, LU). Après avoir travaillé comme ingénieur technicien dans la sidérurgie, Yvon Lambert fait des études de photographie à Bruxelles de 1984 à 1987. Son premier projet photographique publié s?intitule Naples un hiver, un travail réalisé grâce aux «Pépinières Européennes» en 1990-91. Depuis 1994 il travaille régulièrement sur le thème des frontières en Europe, projet pour lequel il est primé au « Grand Prix de la ville de Vevey » en 1995. Il participe à l?exposition Frontières?le tropisme des lisières à la BPI du Centre Georges Pompidou à Paris. Pour le Ministère de l?Agriculture (France) et la BPI du Centre Georges Pompidou, il réalise un reportage en Roumanie en 1994 et prend part à l?exposition d?Est en Ouest, chemins de terre et d?Europe. En 2004 il publie Retours de Roumanie. La « Japan Foundation » le soutient en 1999 pour la réalisation au Japon du projet Nature/Culture. Il séjourne au Laos en 2001 et au Vietnam en 2002, projets commandés par le Ministère de la Coopération du Luxembourg. En collaboration avec l?écrivain Nico Helminger, il publie en 2003 brennweiten der begegnung, un portrait d?une ville au Luxembourg. Son dernier livre Lézardes parle du quotidien à La Havane (Cuba), réalisé avec l?écrivaine cubaine Karla Suarez, et publié en 2007 par les éditions Husson à Bruxelles. Yvon Lambert termine son projet Histoires de Frontières en 2009 avec la réalisation d?une maquette de livre. En 2010 le photographe travaille sur une commande du CNA Luxembourg dont le thème est l?agriculture. Il réalise également un nouveau projet à Tokyo grâce à une résidence d?artiste organisée par l?Ambassade du Luxembourg. Encore et toujours fasciné par les voyages, il entreprend de nouveaux projets à New York, Istanbul, Naples, ?

« Il se trouve que j?étais au Japon à ce moment-là. Ni mise en scène, ni calcul préalable, simplement s?ouvrir aux choses, être disponible pour ce qui se présente devant moi, des instants tels quels, épris par l?émotion due aux rencontres et à la vue des détails du quotidien. Des photographies toutes simples, épurées, qui naissent au fil des jours, un peu comme ces poèmes classiques japonais qui, en quelques syllabes, vous font sentir les choses de la vie.
Et puis, quelque chose de nouveau pour moi, de temps en temps je chargeais mon boîtier d?un rouleau de film couleur, pour me changer les idées, me reposer de temps à autre, et je m?y suis pris au jeu. Mais je vous rassure, je n?en suis pas devenu accroc. Le noir & blanc en photographie reste pour moi la manière la plus directe d?aller à l?essentiel des choses, même si aujourd?hui cela n?est certainement pas à la mode. »

Yvon Lambert

Les photographies montrées dans cette exposition sont issues de différents projets de l?artiste, réalisés avec le soutien de The Japan Foundation, l'Ambassade du Luxembourg à Tokyo et la Fondation Indépendance.