03.12.2020 - 16.1.2021 Projects Jens W. Beyrich Hypersymmetrics

About the exhibition

Jens W. Beyrich was born in Ticino in 1961. At the age of five, he executed his first artwork with recognisably advanced symmetrical elements. Just after his Baccalaureate, he designed and manufactured a set of chess figures with unique symmetrical features.

 

Jens W. Beyrich specialised in Numeric Engineering and graduated "with distinction" at the Universität Karlsruhe (Germany) in 1985, and two years later from INSEAD (Fontainebleau Campus) as one of the youngest students.

 

In 2012, he executed for mere private use STAR FIELDS, his first artwork with "hypersymmetric" features - a graphic with complex interwoven symmetries. The first solo exhibition in London’s famous Cork Street was stated by the press "A Must See Exhibition". Stamps showing his artwork were issued in Singapore and the Principality of Liechtenstein.

 

Solo exhibitions followed in the Kunstmuseum Liechtenstein (2016), the Chiostro del Bramante and the Circle of the Ministry of Foreign Affairs in Rome (2017). A selection of graphics were shown at the ZKM Zentrum für Kunst und Medien in Karlsruhe (2018) and Findel Airport (2018-2020).

 

In 2019, he was invited artist exposing in the National Pavillon of the Republic of San Marino at the Biennale of Venice. Recently, he got commissioned the Christmas stamp issue of 2021 by Post Philately of Luxembourg. The MNHA will present next year an exhibition on Symmetry, including a selection of his artwork.

 

HYPERSYMMETRICS

Hypersymmetries cannot be observed in nature for thermodynamic reasons, and apparently, as a consequence, they do not appear in the art world. A set of sixty different, three coloured hexagonal elements are the toolkit to generate the hypersymmetric artwork, playing with combinations of open book and rotation symmetries or 2D- and 3D-symmetries, like the complex and first of its kind marquetry of the golden polyhedron exposed at Findel.

 

---

Jens W. Beyrich est né au Tessin en 1961. À l'âge de cinq ans, il exécute sa première œuvre d'art avec des éléments symétriques remarquablement avancés. Juste après son baccalauréat, il a conçu et fabriqué un jeu d'échecs aux caractéristiques symétriques uniques.

 

Jens W. Beyrich a poursuivi des études en ingénierie numérique et a obtenu un diplôme avec mention de l’Université de Karlsruhe (Allemagne) en 1985. Deux ans plus tard il est diplômé de l'INSEAD (campus de Fontainebleau) comme l'un des plus jeunes étudiants.

 

En 2012, il a réalisé pour un usage privé STAR FIELDS, sa première œuvre d'art avec des caractéristiques « hypersymétriques », un graphique aux symétries complexes entrelacées. Sa première exposition personnelle dans la célèbre Cork Street à Londres a été mentionnée dans la presse comme « A Must See Exhibition » (une exposition à voir absolument).

 

Des timbres montrant ses œuvres ont été émis à Singapour et dans la Principauté du Liechtenstein.

 

Des expositions personnelles ont suivi au Kunstmuseum Liechtenstein (2016), au Chiostro del Bramante et au Cercle du ministère des Affaires étrangères à Rome (2017). Une sélection d’oeuvres a été présentée au ZKM Zentrum für Kunst und Medien à Karlsruhe (2018) et à l'aéroport Findel au Luxembourg (2018-2020).

 

En 2019, Jens W. Beyrich a été artiste invité exposant au Pavillon national de la République de Saint-Marin à la Biennale de Venise. Récemment, il a reçu la commande de l'émission de deux timbres de Noël pour 2021 par Post Philately du Luxembourg. Le MNHA présentera en 2021 une exposition sur la symétrie, comprenant une sélection de ses œuvres.

 

 

HYPERSYMMETRICS (HYPERSYMÉTRIES)

 

Les hypersymétries ne peuvent être observées dans la nature pour des raisons thermodynamiques et apparemment, par conséquent, elles n'apparaissent pas dans le monde de l'art. Un ensemble de soixante éléments hexagonaux de trois couleurs différentes est la boîte à outils pour générer une illustration hypersymétrique, jouant avec des combinaisons de symétries à livre ouvert et de symétries de rotation ou de symétries 2D et 3D, comme la marqueterie complexe du polyèdre doré qui fut exposé au Findel, la première du genre.




Image:

Jens W. Beyrich
STAR SPHERE (bronze body)
, 2013
anodised aluminium, spherical marquetry
diam. 58 cm
© Jens W. Beyrich


Photo: ospelt photography, Vaduz (FL)

Subscribe

Ok
Unsubscribe